Cinquantenaire du Mali

From ICVWiki

Jump to: navigation, search
Groupe de travail "don de sang pour le cinquantenaire"
Groupe de travail "don de sang pour le cinquantenaire"

Contents

I - CONTEXTE HISTORIQUE ET PORTEURS

L’année 2010 consacre le cinquantenaire de l’accession de notre pays à l’indépendance. Pour marquer cet événement majeur, il est attendu de chaque citoyenne et de chaque citoyen, la mise en œuvre d’une action qui magnifie le Mali. C’est dans ce contexte qu’à l’instar d’autres organisations, ICVolontaires a pris sur lui le devoir d’agir.

En effet, ICVolontaires est une organisation Internationale de volontaires de conférence, de communication et des cybers volontaires. Elle regroupe plus de 10 000 volontaires provenant de plus de 145 pays du monde entier (V. site web : www.icvolontaires.org). L’Antenne du Mali a été mise sur les fonds baptismaux depuis l’an 2006. Elle a aujourd’hui à son actif plusieurs actions dont la plus récente se trouve être le projet « E-TIC.net, Vitrine du Sahel » qui porte sur la création et l’animation d’un site dynamique dont la finalité est de renforcer le lien entre l’agriculture et les nouvelles technologies.

En vue d’apporter une réponse concrète des Volontaires de l’Action Civique à l’appel national de célébration du cinquantenaire du Mali, ICVolontaires a engagé un échange avec plusieurs organisations de la place pour convenir d’une série d’activités citoyennes.

Le Conseil National de la Jeunesse du Mali (CNJ-Mali), en tant que faitière de toutes les organisations de jeunesse, s’est approprié l’initiative et a décidé de la porté devant les hautes autorités, le département de la jeunesse et en particulier la commission en charge de l’organisation du cinquantenaire et enfin les partenaires techniques et financiers. Eu égard à son rôle de représentation de la jeunesse au niveau de ladite commission, le soutien du CNJ-Mali au présent projet est donc significatif et déterminant pour son succès.

Ainsi fut créée une plate forme d’organisations de volontaires et de la jeunesse pour conduire un Paquet Minimum d’Actions novatrices consignées dans un programme dont la réalisation serait une véritable contribution des volontaires et des jeunes aux festivités du Cinquantenaire au courant de l’année 2010.

A terme, les porteurs du présent programme sont donc : ICVolontaires, CNJ-MALI, CONJEDEV, Jeunesse TIRMAKANSI, Youth & ICTs, Jeune Chambre Internationale Universitaire, Association des Pionniers du Mali, AJDCP, Assocition Malienne pour la Promotion de la Jeune Fille, AJEP, Collectif Miss Mali, AEEM, JCI, FEMACAU, SOS CIVISME, GTCF, Cinéma Itinérant Numérique Rural Urbain, Mouvement des Jeunes pour un Mali Meilleur, sous réserve de leur adhésion volontaire aux principes et à la philosophie du Programme. Par ailleurs, le programme demeure ouvert à toute organisation ou structure qui exprime le désir d’y apporter sa contribution.

L’ancrage institutionnel du programme est le Ministère de la Jeunesse et des Sports. La Commission d’organisation du Cinquantenaire est le partenaire privilégié en tant que structure de référence de toutes les initiatives relatives au Cinquantenaire du Mali. A ce jour plusieurs organismes et partenaires techniques et financiers ont été contactés ou sont en cours de l’être notamment : Différents Départements ministériels, GROUPE BITTAR, ORTM, AFRICABLE, RFI Musique, URTEL, MAISON DE LA PRESSE, Différents organes de presse écrite et audio, PEINTURE ASTRAL, PEINT OR, HCNLS, ANASER, PEJIMO, SOTELMA, Orange, CARREFOUR DES JEUNES, MAISON DES JEUNES, Université de Bamako, Quelques Collectivités Locales, etc.

La philosophie du programme est la fédération des initiatives des volontaires pour le succès des festivités du Cinquantenaire. Le grand défi demeure la synergie d’actions avec tous les autres programmes y compris celui de l’administration de la jeunesse.

La vision du programme prend parfaitement en compte les attentes du département de la jeunesse dont le premier responsable, en l’occurrence Monsieur Hamane NIANG, interpelle toujours notre jeunesse sur l’urgence de la mobilisation des volontaires et l’animation d’un véritable dispositif de volontariat à même de répondre au besoin de mobilisation comme cela a été le cas dans certains pays comme a Grèce, la Chine à l’occasion des Jeux Olympiques. Aussi, les 500 volontaires du Vivier répondront à ce besoin exprimé, et travailleront à amplifier les initiatives du département, des autres acteurs. Ils seront également disponibles pour la mobilisation sociale lors des grands événements qui se tiendront au courant de l’année 2010 notamment la biennale artistique et culturelle.

Par le succès du présent programme, les volontaires et les jeunes engagés pour l’action civique gagneront un pari pour l’avenir. La participation à ce programme a un double avantage d’une part de répondre à un besoin réel de mobilisation citoyenne et volontaire et d’autre part de permettre aux volontaires et jeunes de rentrer une fois de plus dans l’histoire des cinquante ans du Mali et cette fois en images.

II - ENGAGEMENT DES VOLONTAIRES

Il sera procédé à un appel public à recrutement de volontaires pour le programme. Une fiche indiquant les engagements du Volontaire sera soumise. Sa signature équivaut à l’engagement du Volontaire.

Chaque Volontaire a le devoir de contribuer aux charges du programme. Le montant de la contribution fera l’objet de délibérations du Comité de Pilotage. Les Volontaires ont le devoir de participer à toutes les activités du programme sauf cas de force majeure.

Tout Volontaire à jour de ses devoirs peut exiger du Comté de Pilotage la présentation et la vérification de la situation des comptes.

Chaque Volontaire du présent programme sera doté, à ses frais, d’un Kit comprenant entre autres : 1 Sac ; 1 Tenue (T Short, Chemise, ou autres) ; 1 Copie de la Constitution ; 1 Fanion aux couleurs nationales ; 1 Copie de textes se rapportant aux principes fondamentaux en matière de Volontariat, de Droits Humains, de Lutte contre le SIDA, de Protection de l’environnement, etc.

Au terme du programme, chacun des Volontaires sera récipiendaire d’un titre de reconnaissance (médaille, attestation ou diplôme). La liste et les données utiles (CV, Profilage, Perception, Vision, Contacts) des Volontaires feront l’objet de diffusion à partir de supports adéquats : site web, mailing group, guide ou livret, Photoshop, film documentaire, etc.

III - OBJECTIFS

Ce sont :

  1. Renforcer l’esprit de volontariat et de citoyenneté chez au moins 1000 jeunes ;
  2. Mobiliser plus de 1000 Volontaires autour des initiatives citoyennes et patriotiques ;
  3. Mettre le Mali sur net à travers la valorisation de ses ressources et talents dans le domaine agro pastoral et du volontariat ;
  4. Favoriser la connaissance et l’appropriation des couleurs et des symboles de la République ;
  5. Participer à l’embellissement et la protection de l’environnement de nos villes et quartiers par le reboisement et l’assainissement ;
  6. Reconnaître le mérite d’au moins 50 Volontaires et ou jeunes qui se sont faits remarqués par leur engagement civique et volontaire dans leur communauté ;
  7. Réaliser des actions concrètes de promotion de nos valeurs culturelles ;
  8. Contribuer à l’éclat de l’année de célébration du Cinquantenaire du Mali à travers au moins 10 actions pertinentes ;
  9. Capitaliser les acquis dans la perspective de la duplication et de la démultiplication.

IV - RESULTATS ATTENDUS

(Voir tableau descriptif des activités).

V - ACTIVITES PREVUES

Ce sont :

  1. Conception et Préparation du démarrage du programme ;
  2. Vivier des 500 Volontaires du CINQUANTENAIRE (Edition du Guide des 500 VC) ;
  3. Don de Sang du CINQUANTENAIRE (Don de 1000 poches de sang) ;
  4. Fora d’Echange avec les Ainés sur la Citoyenneté, nos Valeurs, la Relève ;
  5. Compétition d’œuvres d’arts « Design pour le Mali en Valeur » (1000 Gadgets Design&Œuvres d’arts aux Couleurs Nationales) ;
  6. Campagne « Mali Drapeau kagni » (Renouvellement des drapeaux des services publics)
  7. Opération Citoyenne de Reboisement « Cocotiers de l’Avenue OUA » (Plantation de 200 cocotiers) ;
  8. Reconnaissance du mérite de 50 Volontaires de l’Action Civique (Distinction du Mérite Volontaire et Citoyen) ;
  9. Match de Gala intergénérationnel ;
  10. « Nuit des Volontaires du Cinquantenaire » (Le Méga Concert Citoyen) ;
  11. Opération Proprement et Simplement (Journées Villes Sans Déchets – Peinture des façades des batiments publics)
  12. Projet E-TIC.net, Vitrine du Sahel (Site web : lien entre l’agriculture et les NTIC) ;
  13. Pavage de la Rue du Cinquantenaire (Une rue sensible de Magnambougou Projet) ;
  14. Camp Chantier de Solidarité « Le Palais du Pionnier» ;
  15. Edition du Magasine Nouvelle Génération ;
  16. Communication (Réseau des Volontaires de la Presse)
  17. Suivi et Auto évaluation du programme et dissémination de ses résultats concrets.

VI - METHODOLOGIE

Le Programme Volontaire d’Actions Citoyennes pour le Cinquantenaire fédère les initiatives de plusieurs organisations de volontaires et de la jeunesse. La philosophie du programme est basée sur le volontariat et les idéaux qui ont prévalu à la décision des hautes autorités de la République portant mise en place d’un Programme national de célébration du Cinquantenaire de l’indépendance du Mali. Pour plus de cohérence et de synergie, les initiateurs ont délibérément choisi, en termes d’ancrage institutionnel, le Ministère de la Jeunesse et des Sports et le Conseil National de la Jeunesse comme partenaire stratégiques et opérationnels.

La mise en œuvre du présent programme sera totalement respectueuse des principes du volontariat notamment la volonté de servir la communauté, le Mali ; le don de soi ; etc. La méthodologie sera participative et interactive. Elle met au cœur du programme les ressources humaines et l’apport des Volontaires. Dans un tel programme il s’agit de prouver l’adage selon lequel « Si l’on veut, on peut » c’est dire que « ce que nous souhaitons en bien pour nos communautés arrivent d’abord par nos propres efforts conjugués. »

Les projets sont fondés sur la simplicité et l’attractivité des activités proposées, seuls gages de leur faisabilité. Pour plus de transparence et de responsabilisation des organisations coporteuses, la stratégie adoptée est « Une Association = Un Projet = Un Parrain potentiel ». Chacun des organismes partenaires et parrain ont également la latitude de déléguer son représentant dans le dispositif de pilotage. Au terme du programme un rapport final, narratif et financier, est établi et des supports de capitalisation seront produits pour la suite et aussi à l’attention des partenaires.

VII - CIBLES ET BENEFICIAIRES

  1. Personnes cibles : les volontaires tout sexe et tout âges compris + les jeunes filles et garçons de 18 à 35 ans
  2. Zones : le programme concerne tout le territoire national
  3. Bénéficiaires : Ce sont dabord les volontaires et les jeunes participants ensuite les association, les partenaires, les collectvités et la nation entière.

VIII - STRATEGIE DE COMMUNICATION

La politique de communication mettra en avant le partenariat stratégique avec des organes incontournables de la presse (publique-privée, audio-visuelle, écrite-virtuelle, etc.). Tous les organes seront démarchés et un partenariat sera établi avec ceux qui croient au projet et à sa philosophie totalement volontaire. Dans la démarche les organisations socio professionnelles de la presse (URTEL, Maison de la Presse) seront impliquées en vue de couvrir toutes les radios, les journaux et organes de presse.

Le Comité de Pilotage met en place une équipe de professionnels de la communication pour la conduite de la stratégie de communication. A terme cette équipe mutera en Réseau des Volontaires de la Presse : il y va de la pérennité des acquis du programme.

Les trois (3) étapes de la mise en œuvre de chacune des activités feront l’objet de communication : Avant + Pendant + Après.

Les méthodes, outils, supports de communication seront fonction de la spécificité de l’activité et de l’étape concernée. Les activités de communication qui vont suivre seront appliquées au programme. Il s’agit entre autres de :

  • La conception d’un site web, d’un blog ;
  • Les communiqués ;
  • Les flyers et affiches ;
  • Les bandes et bandeaux d’annonce ;
  • Les banderoles (en bâche grand format, en tissu, etc.) ;
  • La conférence et le point de presse ;
  • Les émissions radio et télé ;
  • Les interviews et articles de presse ;
  • Les microprogrammes…

Des messages appropriés seront conçus avant toute diffusion. Il sera fait cas des organisations coporteurs et des partenaires dans toutes les communications sur le programme.

IX - ASPECTS PEDAGOGIQUES

Le Comité de Pilotage du Programme mettra en place une Equipe Pédagogique qui se consacrera aux aspects thématiques et pédagogiques. Elle est consultée pour avis sur le contenu des messages. Elle propose les personnes ressources compétentes pour l’animation des fora et autres espaces d’échange.

Chacune des activités du programme sera précédée par une session de formation ou d’introduction à la méthodologie de sa mise en œuvre et sur les thématiques auxquelles l’activité se rapporte.

Un Groupe d’Animation sera constitué parmi les Volontaires avec pour mission d’apporter une touche artistique aux événements. Le Groupe développera, à partir des messages bien élaborés, un système d’animation qui sied aux grands événements.

Un lien étroit sera établi avec les universitaires qui pourront être sollicités pour intervenir selon le besoin dans le programme. Aussi certaines activités pourront être menées dans l’espace universitaire et scolaire.

Les thématiques soutenues par le Programme sont entre autres : la citoyenneté, le volontariat, les Droits Humains, la lutte contre le VIH/SIDA, la sécurité routière, la protection de l’environnement, la paix, la lutte contre les violences et l’insécurité, etc. Le programme est ouvert aux suggestions de thématiques pertinentes.

X - RESSOURCES DU PROGRAMME

1 - Principes de gestion

La ressource fondamentale du présent programme est constituée par l’apport des Volontaires eux-mêmes. Comme le dit le Président de ICVolontaires : « Plus nous croyons, mieux nous pouvons et nous réussissons. » Néanmoins, par respect des principes fondateurs du volontariat, le programme, en fonction de la disponibilité des ressources, prendra en charge les frais de déplacement, de nourriture occasionnée par une activité ainsi que les honoraires des professionnels prestataires. Il en sera de même que pour l’achat de certaines matières premières ou outils de travail qui ne sauraient être apportés par les Volontaires. Puisqu’il s’agit de la gestion de fonds communs générés par les Volontaires, chacun des gestionnaires du programme est tenu de « s’engager sur l’honneur de bien gérer les fonds qui lui sera confié, sans abus aucun » (On trouvera la formule adéquate pour mieux assermenter les responsables du programme et mieux rassurer les donateurs). Les fonds mobilisés pour le programme.

2 - Besoin de financement (Budget)

Le coût total du budget s’élève à 50 700 000 FCFA.

Ce besoin sera couvert par :

  • l’apport en nature et espèces des volontaires ;
  • les revenus obtenus sur les œuvres du programme (gadgets, kit, autres,…)
  • les apports des parrains, des partenaires et toutes personnes qui croient au projet.

C’est dire que concomitaent à la mobilisation des contributions de volontaires, il est procedé à un lever de fonds complémentaires auprès des partenaires et des parrains.

PARTENAIRES POTENTIELS A DEMARCHER

  • Hautes Autorités du Mali
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports et autres Départements Ministériels
  • Commission du Cinquantenaire de l’Indépendance
  • GROUPE BITTAR, ORTM, AFRICABLE, RFI Musique, URTEL, MAISON DE LA PRESSE, Différents organes de presse écrite et audio, PEINTURE ASTRAL, PEINT OR, HCNLS, PEJIMO, SOTELMA, Orange, CARREFOUR DES JEUNES, MAISON DES JEUNES, Université de Bamako, Collectivités Territoriales, etc.

3 - Ressources Humaines acquis

Ce sont :

  • 500 Volontaires compétents dans différents domaines
  • 15 Personnes ressources volontaires pour le Comité de Pilotage
  • 100 Personnes ressources volontaires pour les Equipes de Coordination
  • Au moins 3 parrains dont l’apport reste à déterminer.
Personal tools